dimanche 8 octobre 2017

"Fourrure" d'Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Hello les lecteurs,

Gros coup de cœur les amis !!!
Voici un roman qui "oh mon dieu" est super !!! Il s'agit d'une petite pépite que j'avais réellement hâte de vous présenter tellement il est "grave bien" !! oh désolé, je me lâche mais vraiment si vous ne l'avez pas lu, je vous le dis, ce n'est pas acceptable...moi personnellement, je n'ai pas été déçue...je vous explique tout ça en dessous ;-)



Auteur : Adélaïde de Clermont-Tonnerre
544 Pages
Editions Livre de poche
8.30€
Prix maison de la presse 2010
Sortie le 1 juin 2011
 Littérature et documents


Résumé du livre

C’est en passant devant un kiosque à journaux du boulevard Pierre-Seymard, à Nice, qu’Ondine apprend le suicide de sa mère, la grande écrivaine Zita Chalitzine. On l’a retrouvée dans une voiture enveloppée dans un magnifique manteau de fourrure blanc. Zita, qui avait passé sa vie à faire scandale, ne se départ pas de sa réputation. Et juste avant de disparaître, elle faisait encore parler d’elle : elle n’aurait été qu’un prête-nom aux livres qui ont fait son succès. Ondine ne veut rien savoir de sa génitrice qui n’a été qu’une pâle imitation de ce que devrait être une mère et qui n’a jamais voulu lui dire qui était son père.
Et pourtant, en rangeant les affaires de Zita, après l’enterrement, Ondine découvre le dernier livre de sa mère, non publié, son autobiographie.
Le lecteur entre alors de plein fouet dans la vie extraordinaire de Zita, petite fille pauvre, élevée dans la loge de son énorme mère, Madame Lourdes.
Devenue la protégée de la famille propriétaire de l’immeuble dans lequel elle vit, elle découvre la haute société, la vie facile de ceux qui ont les moyens, la culture, la finesse. Après son bac, elle gagne son indépendance en devenant une des filles de Madame Claude et par la même occasion la maîtresse du grand auteur Romain Kiev. Coqueluche du tout-Paris des années 1970, elle illustre ce temps où tout était possible.
Les fêtes, les drogues, Yves Saint-Laurent, les belles voitures, on suit Zita dans un tourbillon d’avant crise. Mais aussi dans sa chute, dans sa déchéance. Lorsque l’on est monté si haut, on ne peut que redescendre très bas.

Mon avis  

Elle découvre la mort de sa mère lors d'un passage devant un journal de Nice Matin. Elle doit l'annoncer à sa grand-mère, la mère de Zita. Malgré toute la haine qui s'est installée entre elles, elle va vouloir savoir...

L'auteur a su m'accrocher dès les premiers mots de ce roman. Et le style d'écriture est fabuleux. Je suis totalement sous le charme des personnages que je découvre au fur et à mesure. Des personnages que, dès que je ferme le livre, j'ai hâte de retrouver et découvrir encore plus...

C'est simple les amis, lorsque j'ouvre ce roman et que je commence à le lire, j'ai un mal fou à me stopper. Je peux même vous dire que je prends sciemment mon temps...tellement je souhaite que ce livre se prolonge ... quel bonheur !

Zita est une femme de caractère et à chaque page nous l'a découvrons comme doit la découvrir sa fille...ses amours, ses regrets, ses bonheurs...
A travers ses mots, Zita nous fait découvrir la vie qui a été la sienne pendant sa jeunesse, son adolescence, sa vie d'adulte... j'ai hâte sans avoir hâte d'arriver au bout de ce roman.

Chaque personnage du roman que nous découvrons, au fils de la lecture, démontre leur caractère...attachant, énervant, extravagant...  Ils sont tellement bien décrits, qu'il est facile, pour le lecteur, de se faire une idée sur la position qu'ils entretiennent dans le roman. Un vrai bonheur !!!

Ce roman est finalement un mélange entre la mort et la réconciliation, entre des excuses et les aléas de la vie.
J'ai adoré la fin de ce roman grâce à laquelle nous pouvons comprendre beaucoup d'éléments et changer de sentiments à l'égard de l'héroïne Zita.

Je ne vous en dis pas trop car "Fourrure" mérite vraiment à être lu !!

je souhaite attribuer la note de 5/5 à cette lecture.


 Pour aller plus loin

Adélaïde  Clermont de Clermont-Tonnerre a également écrit "Le dernier des nôtres" et sorti en poche le 23 août dernier.

Avis récoltés sur le roman :

"J'apprécie beaucoup l'écriture de cette romancière dont les premières pages accrochent très vite dans les deux romans qu'elle a publiés. Les univers sont toutefois bien différents. A lire vraiment !
J'attends impatiemment son prochain ouvrage."


Sur cette superbe découverte, je vous laisse à la lecture du roman et vous dit à bientôt pour un nouvel article sur le blog.

mercredi 4 octobre 2017

Un plaisant retour vers le passé

Hello les lecteurs,

Je l'ai lu au mois de juillet et je ne vous le présente que maintenant, j'ai honte car, comme vous allez pouvoir le constater par vous même, j'ai adoré ce petit retour vers le passé.

C'est parti les amis ... il s'agit d'un roman historique, un roman qui parle de Louis XVI et de sa famille, un roman prenant !! Et les petits cœurs, que vous pouvez noter en dessous, signifient tout simplement qu'il s'agit d'un coup de cœur. Je vous explique tout cela en dessous ;-)


"Mousseline la sérieuse" de
Sylvie Yvert
352 pages
sortie le 07 mars 2017
éditions Pocket 
7.40 €



Résumé du roman

Marie-Antoinette, sa mère, la surnommait " Mousseline la Sérieuse ". Et en effet, Marie-Thérèse-Charlotte de France ne se départit jamais d'une certaine tristesse, d'un goût pudique pour la solitude. Est-ce d'avoir vécu tant d'épreuves ? L'irruption brutale de la Terreur révolutionnaire dans une enfance dorée, l'exécution de ses parents, la mort de son jeune frère Louis XVII... Tellement de souffrances accumulées dès le début de son existence. Elle seule survécut à la prison du Temple, fut bannie, vécut 73 ans et trois révolutions. Les pages les plus tourmentées de l'Histoire de France s'écrivirent sans elle : c'est cet affront qu'elle lave ici, à l'encre de ses larmes. 

 Mon avis 

"Quel livre", voilà ce que je me suis dit en fermant le roman de Sylvie Yvert.

J'avais très envie de me replonger dans un roman historique et pour être honnête une seule photo sur instagram m'a fait chuter.
Dans ce roman, nous découvrons la dure réalité de la fin de Louis XVI et de sa famille à travers les paroles de sa fille qui porte le titre du livre Mousseline la sérieuse.
Nous vivons au rythme des trahisons, des tristesses de l'enfermement, des secrets et de la mort. Il est vraiment très prenant, très difficile sur certains passages car, que nous soyons "pour" ou "contre" les agissements de ce roi, il s'agit au final d'une famille déchirée.

Parfois je ressentais les tensions, les étourdissements, les silences des nombreuses captivités de Marie-Thérèse-Charlotte de France. Des moments où beaucoup de personnes auraient rendu l'âme par la dureté de la situation...des personnes qui auraient sûrement abandonné. Mais elle a tenu bon malgré l'isolement... L'auteur démontre de cette jeune fille à une force de caractère indéniable ... On se demande à quel moment elle a pu se dire cette phrase "je suis heureuse" parmi toutes ses humiliations, les trahisons etc ...

L'histoire est donc racontée du début à la fin par Marie-Thérèse-Charlotte de France et à travers ses mots, ses pensées. Par ses propos, elle nous transmet ses sentiments tout au long de ce roman et à chaque élément de l'histoire (très éloigné du bonheur) . C'est un point que j'ai assez apprécié, ça change de certains romans historiques que je qualifierais "d'ennuyants". Il m'a même réconcilié avec ce genre littéraire car j'ai savouré chaque mot, chaque phrase et chaque page de ce roman. Je n'ai maintenant qu'une envie...en savourer beaucoup d'autres.

Je voulais noter l'importance de ce roman à travers les mots du magazine Figaro Histoire :
" Avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse, Sylvie Yvert prête sa plume élégante à Mme Royale dans ce récit écrit à la première personne, pour raconter la vie aux douleurs indicibles d'une femme de France hors du commun."

Pour rédiger mon avis, je me suis attachée au roman et non à l'histoire que je connais que trop peu pour juger.

Je souhaite attribuer à ce livre la note de 5 sur 5. Les raisons sont détaillées ci-dessous. Je vous invite, pour les passionnés de roman historique, à vous lancer dans sa lecture.

Pour aller plus loin

dimanche 1 octobre 2017

"Révoltées" de Carole Trébor

Hello les lecteurs,

Me revoilà cette fois avec un genre de livre que je n'ai pas pour habitude de lire. Il s'agit d'un livre historique et plus particulièrement concernant la période de la révolution russe en 1917.
Je vous laisse découvrir mon avis.

 De Carole Trébor
256 pages
Edition : Rageot
Sortie le 04 octobre
13.90€

 Résumé du roman

Octobre 1917, Moscou.
La révolte gronde. Dans un monde en guerre, les Russes réclament la paix et contestent le pouvoir en place.
Tandis que Tatiana rejoint un groupe de jeunes artistes qui rêvent de balayer l’ordre établi, sa sœur Lena prend les armes avec les révolutionnaires.
Bientôt Piotr, leur ami d’enfance, s’engage à son tour.
Se battront-ils du même côté des barricades  ?


 Mon avis

Un roman sur la révolution russe, un roman qui est prenant de part le côté historique que par l'histoire de ces jeunes filles qui évoluent dans ce roman.

Mais attention, dans ce roman de 200 pages environs nous ne suivons pas uniquement des batailles mais nous vivons au rythme de deux jeunes filles prénommées Lena et Tatiana. Il s'agit de fausses jumelles dont l'une se bat et l'autre chante. Elles ont tout de même un point en commun...elles aiment profondément Babouchka, leur grand mère. D'ailleurs nous pouvons assister à des scènes entre toutes les 3 que je trouve réellement très touchantes... à travers les mots de l'auteure, nous sentons l'amour que les deux jeunes filles éprouvent pour Babouchka et inversement. Nous ressentons énormément l'inquiétude de cette dernière lorsque la plus rebelle des deux met sa vie en danger pour défendre ses croyances.

L'écriture est rythmée et je n'ai pas trouvé le temps long un seul instant lors de ma lecture. Les pages défilent assez vite tellement nous rentrons dans l'histoire, il faut en profiter dès les premières minutes de lecture.
Cela m'a également permis de me renseigner sur cette partie de l'histoire, que je dois vous avouer connaître trop peu.

Les deux principales protagonistes sont passionnantes, enivrantes et courageuses, j'ai un sentiment assez spécial tout au long du roman, j'avais envie de les aider... de sauter dans l'histoire et de leur apporter mon aide. 

Concernant le style d'écriture, celui-ci est assez facile à s'approprier et j'ai pu jouir d'un glossaire à la fin du livre, ce qui n'est en aucun cas négligeable.

J'ai été entraînée dans l'histoire sans m'en rendre compte et je vivais l'histoire comme si je faisais partie de la fratrie des deux jeunes sœurs Lena et Tatiana et j'ai dû faire face à l'inquiétude de Tatiana (vous comprendrez en lisant le roman, je ne veux pas tout vous dire les amis).

Bien sûr l'ambiance est très noir car nous sommes au sein d'une bataille entre les bolcheviks et les junkers donc en pleine révolution russe. Mais j'ai trouvé de la lumière grâce aux sœurs que je n'avais pas envie de quitter à la fin du livre.

Tatiana a un caractère plus posé, plus mature. Alors que Lena est beaucoup plus rebelle. Toutes les deux se caractérisent par leur gentillesse et leur dévouement général. 

Le titre m'a beaucoup plu et m'a interpellé parmi toutes les possibilités que nous avons sur le site Netgalley France.
Il est percutant et définit relativement bien l'ambiance générale du livre. 

Ce roman n'est pas un coup de cœur, j'ai cependant pris beaucoup de plaisir à le lire. je le conseille aux passionnés d'histoire ainsi qu'aux curieux de manière générale.

samedi 12 août 2017

"Le souffle des feuilles et des promesses" de Sarah McCOY

Hello les amis lecteurs,

Je suis très contente de vous retrouver pour une nouvelle chronique cette fois. Il s'agit d'une superbe découverte. J'avais hâte d'écrire sur ce roman. Alors mettez vos lunettes et c'est parti :

Sarah McCOY
sortie le 1er juin 2017
Michel LAFON
333 pages
21.95€ sur amazon Grand format
Romance



Résumé du roman 

Hallie Erminie, issue d'une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère qui adore écrire. À New York, où elle s'est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l'être. Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de XIXe siècle, et s'attachent l'un à l'autre sans oser se l'avouer. Malheureusement, quand Post part pour l'Alaska du jour au lendemain, la possibilité d'une histoire d'amour s'évanouit.
Commence alors un chassé-croisé qui durera une dizaine d'années, des États-Unis à l'Italie en passant par l'Angleterre ou la France. Tandis que Hallie Erminie rencontre le succès grâce à ses livres, Post Wheeler se destine finalement à une carrière politique. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens grandissent mais le destin semble peu enclin à les réunir. Oseront-ils s'avouer leur amour ? 

Ma chronique, Mon avis

Une romance à vous couper le souffle, en tout cas, mon souffle a bien été coupé... avec de la passion, des non-dits, de l'amour et une aventure littéraire qui rendrait jaloux les auteurs les plus connus (ohh je plaisante voyons, ne prenez pas la mouche).
Lorsque j'ai refermé ce roman...j'étais encore envahie de la passion de cette romance et de l'amour que j'ai perçue à la fin, sur les dernières pages, les derniers mots. La plume de Sarah McCOY est juste majestueuse et les personnages sont enivrants, passionnants et passionnés.
 
Aussi, vous l'aurez compris les amis, j'ai adoré ce livre. 
Voici quelques mots pour résumé :
Hallie Erminie rêve d'être un jour publiée, elle a toujours écrit et partout. Alors un jour il tente, elle part pour NY et elle y rencontre du beau monde. Grâce à l'une d'elle, elle fait la connaissance de Wheeler, un personnage un peu sauvage d'ailleurs...elle y voit un futur mais ça sera beaucoup que cela.

L'auteure Sarah McCOY nous emmènera dans différentes aventures livresques, amoureuses et solitaires avec, tout au long du roman, le point de vue des deux protagonistes. J'aime assez ce format car nous pouvons connaître les secrets de Hallie et Post Wheeler... avant même qu'ils se doutent du futur.

Vous l'aurez compris, ils se cherchent tous les deux et nous, lecteurs, nous avons envie que cela continue encore et encore... ce petit jeu est assez excitant finalement. Je dois aussi vous avouer que je n'avais pas envie que ce manège s'arrête car je n'avais pas envie d'arriver à l'avant dernière et à la dernière page de ce magnifique roman. C'est malheureusement la crainte des lecteurs lorsque nous tombons sur un chef d’œuvre de cette envergure.

Autre élément qui m'a attiré et m'a donné envie de plonger dans ce livre. Il s'agit du titre du roman. celui-ci est à la fois poétique, généreux et assez prometteur. Nous ne pouvons qu'adhérer à cette poésie lorsqu'on découvre ce qu'il se cache derrière cela.

J'ai d'ailleurs tellement apprécié cette lecture que j'ai même poussée jusqu'aux remerciements et là, qu'est-ce que je lis, les personnages de Hallie et Wheeler ont vraiment existé... quel bonheur !!! Je dois dire que cela rend cette romance encore plus belle à mes yeux, encore plus vraie ...( mais Elle est vraie ;-) )



Pour aller plus loin

Sarah McCOY m'a tellement fait vibré dans ce roman que je vais me programmer quelques autres lectures.
Elle est déjà l'auteure de plusieurs romans tels que :
- " Un parfum d'encre et de liberté" en format poche depuis le 02 février 2017 à 8.00€
- "Un goût de cannelle et d'espoir" en format poche depuis le 02 avril 2015 à 8.20€ 


Remerciements et note attribuée

Je remercie NetgalleyFrance pour la possibilité qu'ils nous offrent, grâce à la confiance des éditeurs, de découvrir tous les jours un peu plus de chef d’œuvres tel que "Le souffle des feuilles et des promesses" de Sarah McCOY.

Et bien sûr, je remercie les éditeurs, les maisons d'éditions, pour la confiance qu'ils nous accordent à chaque accord suite aux demandes de livres sur le site https://www.netgalley.fr/.

Je souhaite attribuer, sans grande surprise, la note de :

 

En attendant, le prochain rendez-vous sur le blog, je vous souhaite de belles lectures et vous dit à très bientôt les amis.

mercredi 9 août 2017

#2 Rendez-vous littéraire ; envie de le lire

Hello les amis,

J'ai décidé et eu envie également de lancer "un rendez-vous littéraire". En quoi cela consiste : et bien c'est simple, tous les mercredis j'irai piocher (et fouiller) sur les sites des Jd'édition afin de trouver le livre qui me donne envie de le découvrir. 
Cela peut être fastidieux étant donné la masse de sortie qu'il y a et qui existe déjà. Aussi, la sélection ne va pas être simple.

Bien sûr, il conviendra de répondre à des questions...afin de comprendre pourquoi celui-ci et pas un autre !
C'est parti :


Mercredi 9 août 2017

 J'ai donc décidé de piocher dans mes dernières acquisitions, car j'ai trop hâte de le lire... Il s'agit de "La ferme du bout du monde" de Sarah VAUGHAN.
Aux éditions Préludes
LA FERME DU BOUT DU MONDE
Sarah VAUGHAN
445 pages



Le résumé de la quatrième de couverture

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d'une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille...et ses secrets.

1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu'à cet été 1943 qui bouleverse leur destin.

Ete 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-Mère Maggie. Mais rien ne l'a préparée à ce qu'elle va y découvrir.
Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?




Pourquoi ai-je choisi ce roman :

Nous ne choisissons jamais un livre au hasard...quoique...lorsqu'on nous marchons parmi les rayons dans les librairies, il peut arriver qu'un couverture nous interpelle et alors il se retrouve aussitôt dans nos mains.

Mais STOP, ce n'est pas le cas pour celui-là, ne vous enflammez pas les amis !
J'ai connu ce livre, sorti en avril 2017, grâce à la chaîne Booktube de Myriam (Un jour, un livre) que j'adore évidemment.
Si je me rappelle bien, Myriam ne l'a pas forcément apprécié...cependant, en lisant à la fnac, le 05 août dernier le résumé, j'ai eu envie de le découvrir. Bien sûr vous vous doutez bien que je vous en dirai des nouvelles, dès que je l'aurai dévoré entièrement.

Vous l'aurez compris, je ne peux pas trop m'étaler sur ce roman car je ne l'ai pas encore lu. Néanmoins, le résumé m'intrigue assez...Nous allons découvrir des personnages dans deux périodes différentes à savoir en 1939 (la France est en guerre) et 2014, nous serons dans des temps beaucoup plus modernes.  Je pense que découvrir le secret que les deux époques ont en commun, va être très excitant.
Je vous laisse donc sur ces belles paroles. N'hésitez pas à commenter cet article si d'aventure, vous avez lu le roman de Sarah VAUGHAN, je suis curieuse de connaître vos avis. Mais attention, à la publication de ce billet, je n'aurais pas lu le livre (sinon je ne respecterais pas le jeu) alors ne spoilez pas !!
A très bientôt pour notre prochain rendez-vous qui aura lieu mercredi 16 août !

Néfertiti

lundi 7 août 2017

"Ce que le jour doit à la nuit" de Yasmina Kadra

UN CHEF D’ŒUVRE
Public : Adultes
Éditions : Pocket
441 pages
Adaptation cinématographique
Prix : 7.80€
Sortie en poche 3 septembre 2009
Résumé de la quatrième de couverture

Algérie, années 1930. Les champs de blés frissonnent. Dans trois jours, les moissons, le salut. Mais une triste vient consumer l'histoire. Le feu. Les cendres. Pour la première fois, le jeune Younes voit pleurer son père. 
Confié à son oncle pharmacien, dans un village de l'Oranais, le jeune garçon s'intègre à la communauté pied-noire. Noue des amitiés indissolubles. Et le bonheur s'appelle Emilie, une "princesse" que les jeunes gens se disputent. Alors que l'Algérie coloniale vit ses derniers feux, dans un déchaînement de violences et de trahisons, les ententes se disloquent. Femme ou pays, l'homme ne peut jamais oublier un amour d'enfance...

Ma chronique

Ils ont tout pour être heureux, jusqu'à cette fameuse nuit où tout bascule. La famille débarque alors dans une ville ...en ville... mais le père ne veut aucune aide de la part de sa famille, il souhaite se débrouille tout seule. Seulement, au bout d'un moment, il se rend compte qu'il ne peut pas tout assumer et décide à alors de confier son jeune fils à son frère. Ce dernier a une vie plutôt aisé et sera plus à même d'apporter ce qu'il faut à l'éducation du jeune Younès.

Dans ce livre, nous sommes vite confrontés à la dur réalité des récoltes, et lorsque les familles perdent tout et se retrouvent sans rien du jour au lendemain.
 Comme je l'ai dit plus haut, le jeune Younès part vivre et grandir avec le frère et la femme de son père. Il va connaître autre chose que la misère grâce à la décision de son père.

Tout au long du livre, j'ai pris beaucoup de plaisir à le voir grandir, évoluer et voir les décisions qu'il peut prendre en certaines circonstances. J'apprécie également son côté fidèle envers ses amis...mais est-ce que cela va durer ?!

La plume de l'auteur est superbement, irrémédiablement parfaite. Les mots coulent sur la langue comme si nous y étions nous même. Et je ne peux que recommander cet auteur. 

Lorsque je quittais mon roman pour le poser, j'éprouvais beaucoup de plaisir à le reprendre et à poursuivre ma lecture. 
Les dialogues entre les protagonistes sont efficaces et nous comprenons rapidement où l'auteur veut nous emmener. Malgré tout, il reste quelques mystères... les mystères de la vie.

J'adore la manière dont l'auteur décrit Oran, voici un passage :
" Belle, coquette, consciente de la fascination qu'elle exerçait sur les étrangers, elle s'embourgeoisait en catimini, sans fard ni fanfare, convaincue qu'aucune bourrasque - pas même la guerre en train de l'éclabousser - ne saurait freiner son essor. Née d'un besoin de séduire, Oran, c'était d'abord le chiqué. On l'appelait la Ville américaine, et toutes les fantaisies du monde seyaient à ses états d'âme. Debout sur sa falaise, elle regardait la mer, faussement languissante, rappelant une belle captive guettant du haut de sa tour son prince charmant. Pourtant, Oran ne croyait pas trop au large, ni au prince charmant. Elle regardait la mer juste pour la tenir à distance. Le bonheur était en elle, et tout lui réussissait.
Nous étions sous le charme." 

J'ai particulièrement apprécié lors de ma lecture que le thème de l'amitié se maintient jusqu'aux dernières pages du roman, il est réellement agréable d'aller jusqu'aux derniers lignes, derniers mots.

Un autre détail ( bien sûr ce n'est évidement un énorme détail les amis) qui m'a énormément plu avant même de rentrer dans le vif du sujet, il s'agit du titre du roman qui me renvoie à plein de mystères. Il donne justement envie de découvrir les pensées de Yasmina Kadra derrière ce titre qui donne beaucoup d'espoir aux lecteurs, et m'en a beaucoup donné également.

Yasmina Kadra a déjà écrit beaucoup de romans. Il s'agit, pour ma part, du premier que je lis, et que je peux vous dire que je ne vais pas m'arrêter à celui-ci...un chef d’œuvre.


Pour aller plus loin




Ma notation



 A bientôt les amis pour un nouvel article qui sera publié très rapidement.
En attendant, je vous souhaite de belles lectures.


 

jeudi 3 août 2017

"Brûlant Secret" de Stefan Zweig

BRULANT SECRET

de Stefan ZWEIG


Hello les amis,

Je n'ai pas de besoin de vous expliquer pourquoi j'ai souhaité lire cette nouvelle (si vous me suivez sur les réseaux sociaux) mais, dans le cas contraire, je vais vous en dire plus.

En ce moment, je suis prise d'une passion pour cet auteur, sa vie et ses œuvres. Après avoir lu "Le monde d'hier" dans lequel nous pouvons retrouver sa vie expliquée par lui-même, j'avais très envie de lire cette nouvelle par pur plaisir.

Edition : Livre de poche
4.50€
Brûlant secret : 89 pages
et autres nouvelles :
Conte crépusculaire
La nuit fantastique
Les deux jumelles

Quatrième de couverture 

Comment le désir et la passion, enracinés au fond de chaque être, peuvent le révéler à lui-même et bouleverser son destin :
Tel est le secret que tentent de percer les quatre récits qui composent ce volume.
L'éveil de la jalousie chez un garçon de douze ans, qui a innocemment rapproché sa mère et le jeune vacancier oisif dont l'amitié l’emplissait de fierté : 
la dérive nocturne d'un homme qui découvre au contact des voyous et des prostituées une part inconnue de lui-même :
le mystère d'une jeune femme qui se donne sans vouloir révéler son identité :
la rivalité de deux sœurs, l'une religieuse et l'autre courtisane ...
Dans des situations très diverses, l'auteur de Vingt quatre-heures de la vie d'une femme explore avec audace des sentiments troubles et fascinants, témoignant d'une absolue maîtrise de son de romancier.

Mon avis sur la nouvelle

Je suis déjà subjuguée par la plume de cet auteur et déjà largement conquise par ses nouvelles et sa vie de manière général (Cf."le monde d'hier").
Lorsqu'on se plonge dans une idée de Stefan Zweig, nous ne pouvons en ressortir que plus fort par la lecture et la poésie qui en ressort.
Je me suis attachée à ce petit Edgar, si inoffensif, si naïf par rapport aux adultes et aux agissements des grandes personnes.
Il avait réussi finalement à faire sa place parmi les grandes personnes et il en était si fière. La trahison, dont il a été victime par celui qu'il considérait comme son "ami", l 'a fait prendre conscience finalement de la réalité...une réalité si éloignée de l'âme d'un enfant.
Pendant ce cours séjour, il se découvre une haine, un sentiment qu'il n'avait sûrement jamais connu auparavant et qui le fait agir totalement différemment face à sa propre mère. 

Ma notation

Je souhaite attribuer la note de 5/5 car évidemment, je suis entièrement conquise et j'ai pris énormément de plaisir à lire ce lire.
Je ne peux que vous recommander de lire des romans, nouvelles de Stefan Zweig car il ne faut surtout pas passer à côté de ces chefs d’œuvre !! 

Je vous dis à très bientôt pour un nouvel article sur le blog. 

mercredi 12 juillet 2017

#1Rendez-vous littéraire : Envie de le lire !

Hello les amis,

J'ai décidé et eu envie également de lancer "un rendez-vous littéraire". En quoi cela consiste : et bien c'est simple, tous les mercredis j'irai piocher (et fouiller) sur les sites des maisons d'édition afin de trouver le livre qui me donne envie de le découvrir. 
Cela peut être fastidieux étant donné la masse de sortie qu'il y a et qui existe déjà. Aussi, la sélection ne va pas être simple.

Bien sûr, il conviendra de répondre à des questions...afin de comprendre pourquoi celui-ci et pas un autre !
C'est parti :

Mercredi 12 juillet 2017


Pour être honnête avec vous mes chers bookivores, j'ai hésité avec deux livres, deux genres. Le premier étant plus classé au niveau des policiers et le deuxième et bien c'est celui que j'ai choisi. Malheureusement, je ne vous dirai pas qu'elle était l'un des deux choix, c'est le jeu... mais peut être la prochaine fois.
Il s'agit de :



Résumé de la quatrième de couverture
Juan DIEGO a eu deux vies. Une vie au Mexique, enfant et adolescent, à la lisère d'une décharge publique.
Une aux États-Unis où il est devenu un écrivain célèbre. Une vie qu'il mène tant bien que mal entre bêtabloquants pour le cœur et Viagra pour la libido. Lors d'un voyage aux Philippines, son enfance revient le hanter. Rêves, souvenirs et réalité ne font plus qu'un dans sa tête trop pleine...


Les raisons de mon choix :
Nous sommes d'accord que, lorsqu'on choisit un livre en particulier, différents critères s'offrent à nous.?
Il est vrai que parfois il peut nous être recommandé par quelqu'un et parfois nous tombons à tout hasard sur des perles...enfin à première vue, car nous pouvons, à la lecture être déçu de notre choix. 
Dans ce rendez-vous quotidien, j'ai justement envie de découvrir des livres et les choisir sur des critères qui me sont propres et non pas, par l'intermédiaire des blogs...vidéos etc...
Le but ultime étant de le lire et de vous faire un retour justement sur ce choix afin de savoir s'il a réellement rempli son boulot et si mon choix me correspond jusqu'à la dernière page... oups ce qui peut être réellement plus difficile finalement.
Attention, je ne ferai peut être un retour de tous les livres...sinon mon budget risque d'exploser !!!

Alors qu'est ce qui m'a plu dans mon choix du jour : 
D'ores et déjà, je peux vous parler de deux critères. 
Le premier étant l'auteur et le deuxième la critère de couverture.
Oui j'ai triché...enfin non finalement... je n'ai pas dit que je ne pouvais pas choisir un auteur que je connais déjà. Celui là je le connais et j'espère que vous le connaissez aussi car sa plume est très agréable.
J'ai pas mal lu de lui mais je retiens plus particulièrement "Le monde selon Garp" qui est un petit bijoux et que je vous recommande vivement d'ailleurs. Aussi, j'ai très envie de découvrir l'auteur dans un nouveau roman.
Le deuxième critère correspond au visuel. De ce fait la première de couverture a attiré mon regard et m'a donné envie de découvrir le résumé du roman.

Je me suis ensuite plongée dans le résumé et il est assez intriguant...oui c'est ça...c'est le mot qui me vient en tête.
Il s'agit d'un livre des éditions Points de 624 pages (je dois dire qu'avec cet auteur ce sont toujours des pavés et j'adore). Il est sorti le 04 mai dernier.
Enfin et dernier point, j'aime bien, s'il y en a, regarder les commentaires sur Amazon. Ils peuvent être constructifs parfois je dis bien. Et là, je dois dire qu'ils sont plusieurs agréables envers l'auteur et le roman...ça ne m'étonnes pas...

Je ne parlerai pas de l'auteur dans cette rubrique car je fais un spécial " JOHN IRVING" car il y a pas mal de choses à en dire.

Et voilà le premier rendez-vous littéraire : "Envie de le lire" est terminé. N'hésitez pas à me donner votre avis et me dire quel livre vous donne envie en ce moment.

A très bientôt pour notre prochain rendez-vous qui aura lieu dimanche 16 juillet.
Néfertiti

lundi 10 juillet 2017

#2 - C'est lundi, que lisez-vous ?

Hello les amis,


Nous commençons la semaine par l'article incontournable sur la blogosphère. Il s'agit du fameux : c'est lundi, que lisez vous ?
Le but étant de répondre à trois questions :
  • Qu'ai-je lu cette semaine ?
  • Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  • Que vais-je lire ensuite ? 

C'est parti, commençons tout de suite :
I. Qu'ai-je lu cette semaine ?
Cette fois, ce n'est pas un livre que je vais vous présenter mais un magazine en rapport avec ma passion de toujours à savoir l'égyptologie.
Il s'agit de "Pharaon Magazine" qui sort tous les trimestres environs. Le rédacteur étant François Tonic (https://www.facebook.com/search/top/?q=pharaon%20magazine).
Aussi, celui que je lis en ce moment (oui je triche un peu mais j'avoue aimer savourer chaque article) regroupe les mois de mai, juin et juillet ayant comme principal thème Le trésor de la tombe de Toutankhamon.
Attention je tiens à préciser qu'il n'y a pas que le pharaon Toutankhamon t'intéressant lorsqu'il est question d'égyptologie... n'hésitez pas à découvrir les 28 numéros précédents (et le numéro 30 qui vient de sortir d'ailleurs).
Numéro 29
8€ 
http://www.pharaon-magazine.fr/node
ou en librairie

II. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Pour ma lecture du moment, j'ai souhaité piocher dans ma bibliothèque (qui, comme tout le monde, contient des livres que je souhaite garder tellement je les apprécies). Et il s'agit d'un auteur que j'adore à savoir  Stephan ZWEIG.
Aussi, c'est avec une grande joie, que j'ai commencé à lire "Le monde d'hier : Souvenirs d'un Européen" et vous l'aurez compris, l'Européen c'est lui-même.
Sortie en 1996 (autant vous dire que ce n'est pas d'hier), j'apprécie toujours sa lecture et sa redécouverte. A tel point, que mon prochain sera de lui aussi mais chut !!!
Je ne vais pas m'étaler car je vous prépare un article sur la vie de cet auteur, j'espère donc qu'il vous plaira.
Comme vous pourrez également le constater. J'ai déjà signalé, sous la photo, qu'il s'agit d'un coup de cœur...vous comprendrez qu'il s'agit d'une relecture et que je sais à quoi m'en tenir et J'ADORE !!!!
Aux éditions Livre de poche
Version originale 1944
Traduction française 1982 et 1993
6.95€
506 pages en sa compagnie 
Pour le trouver facilement :
https://www.amazon.fr/monde-dhier-Souvenirs-dun-europ%C3%A9en/dp/2253140406/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1499617625&sr=8-1&keywords=le+monde+d%27hier
Format Kindle : 14.99€

 Résumé de la quatrième de couverture ;
" Le monde d'hier, c'est la Vienne et l'Europe d'avant 1914, où Stephan Zweig a grandi et connu ses premiers succès d'écrivain, passionnément lu, écrit et voyagé, lié amitié avec Freud et Verhaeren, Rilke et Valéry... Un monde de stabilité où, malgré les tensions nationalistes, la liberté de l'esprit conservait toutes ses prérogatives. Livre nostalgique ? Assurément. Car l'écrivain exilé qui rédige ces "souvenirs d'un Européen, a vu aussi, et nous raconte, le formidable gâchis de 1914, l'écroulement des trônes, le bouleversement des idées, puis l'écrasement d'une civilisation sous l'irrésistible poussée de l'hitlérisme... Parsemé d'anecdotes, plein de charme et de couleurs, de drames aussi, ce tableau d'une demi-siècle de l'histoire de l'Europe résume le sens d'une vie, d'un engagement d'écrivain, d'un idéal. C'est aussi un des livres-témoignages le plus bouleversants et les plus essentiels pour nous aider à comprendre le siècle passé."

III. Que vais-je lire ensuite ?

Comme je vous le disais plus haut, on ne change pas une équipe qui gagne alors voili voiloù le livre dans lequel je souhaite me plonger après "Le monde d'hier".
Il s'agit de :

Langue Française
220 pages de bonheur
5.60€
Livre de poche
Pour le trouver facilement :
https://www.amazon.fr/monde-dhier-Souvenirs-dun-europ%C3%A9en/dp/2253140406/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1499617625&sr=8-1&keywords=le+monde+d%27hier

Résumé de la quatrième de couverture ;
"Comment le désir et la passion, enracinés au fond de chaque être, peuvent le réléver à lui même et bouleverser son destin : tel est le secret que tentent de percer les quatre récits qui composent ce volume. L'éveil de la jalousie chez un garçon de douze ans, qui a innocemment rapproché sa mère et le jeune vacancier oisif dont l'amitié l'emplissait de fierté : la dérive nocturne d'un homme qui découvre au contact des voyous et des prostituées une part inconnue de lui-même : le mystère d'une jeune femme qui se donne sans vouloir révéler son identité : la rivalité de deux soeurs, l'une religieuse et l'autre courtisane... 
Dans des situations très diverses, l'auteur de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme explose avec audace des sentiments troubles et fascinants, témoignant d'une absolue maîtrise de son art de romancier.

Et voilà mon petit bilan du moment. 
J'espère vous retrouver très rapidement sur le blog et n'hésitez pas à me laisser des commentaires si le cœur vous en dit !!
En attendant, portez vous bien les amis et belle semaine ;-)
 


vendredi 23 juin 2017

Mes lectures de juin 2017

Bonjour les amis lecteurs,

Me revoilà avec un nouvel article dans lequel je souhaite vous présenter les livres que je vais lire, avaler (au vu du délais) avant la fin du mois de juin.
J'ai assez de mal à trouver du temps pour lire en ce moment, je reste tout de même motivée pour garder mes objectifs pour la fin du mois (ou maximum début juillet).

Commençons tout de suite :



"La mue de l'assassin" de Dorothée LIZION, 19.95€


Histoire surprenante d'une femme qui se réveille après une opération en se souvenant que d'une chose : elle était un homme avant l'intervention.

Auteure révélée par Franck Thilliez (Coup de coeur) et Frédéric Lenormand.
Promotion croisée Pocket avec le roman Sous Surveillance au moment de la parution.
Florian se réveille sur un lit d'hôpital. Il ne se souvient de rien. Son corps est recouvert de bandages. Ses membres sont engourdis. Il est pris de nausées lorsqu'il voit le sang s'épandre à son entrejambe.
Quel genre d'opération a-t-il bien pu subir ?
Il tombe lourdement de son lit, et percute, au sol, un cadavre. Un homme, d'un certain âge, poignardé. La panique le prend. Il doit sortir d'ici !
Sans comprendre pourquoi, il flaire le danger. Fuir, voilà ce qui l'importe pour l'instant. Mais alors, il n'a aucune idée de l'endroit où il se trouve. A quoi rime cette salle, trop petite, trop sombre ? Que découvrira-t-il à l'extérieur ? Une contrée inconnue, probablement périlleuse dans son état.
Or, n'est-ce pas moins inquiétant que l'état de ce corps, le sien, qui se cache derrière ces bandages... ?
Gagnante du Prix littéraire Ca M'Intéresse Histoire 2016 avec son 1er titre "Rouille sang".



"La possiblité d'une île" de Michel HOUELLEBECQ, 6.39€


Qui parmi vous, mérite la vie éternelle ?

Quelques commentaires de lecteurs :
"Peu enthousiasmée par le personnage de Houellebecq, j'ai tout de même décidé de lire ce roman, curieuse de son succès. Bien m'en a pris car c'est un des meilleurs romans que j'aie lus ces dernières années. Le style est maîtrisé, fin, incisif, et l'histoire d'une universalité terrible. La condition humaine en quatre cent pages, doublée d'une utopie tragique qui rappelle parfois tristement notre présent."

"Je n'aimais pas le personnage... Donc, logique ou pas je ne voulais pas le lire. Et puis il ne faut pas mourir idiot, et j'ai lu la possibilité d'une île. Un choc, un bonheur littéraire, une écriture puissante, marquante, qui de loin m'a évoqué Céline.
Un autre livre de Houellebecq (plus tard) tout devient possible!"

"La nuit, la mer n'est qu'un bruit" d'Andrew MILLER, 19,00€ (Lecture Netgalley), Sortie prévue le 24 août 2017